backgammon

Backgammon Origine : Histoire Du Backgammon

Par David Abitbol, le janvier 15, 2021, mis à jour le février 3, 2021 — 7 minutes de lecture
mesopotomia backgammon

Appelé « le jeu des douze lignes » au XVIIIe siècle, le backgammon a fait l’objet de plusieurs bouturages dans des cultures différentes.

Ce n’était d’ailleurs pas les deux seuls noms qu’avait ce jeu avant d’acquérir son appellation définitive anglaise.

En effet, il était appelé « Nard » chez les Perses, « Ludus duodecim script » chez les Romains et « Tabula » dans d’autres pays d’Europe.

Malgré son voyage à travers plusieurs cultures et ces changements d’avatar, le backgammon a gardé sa même structure.

Découvrez l’histoire du backgammon et comment il s’est propagé depuis des millénaires.

Le backgammon : l’origine du jeu

Jeu très populaire qui existait depuis les temps anciens, le nom du créateur du backgammon ainsi que son pays d’origine restent encore un mystère.

Nul ne sait s’il est d’origine égyptienne, Mésopotamienne, Persienne ou encore Indienne.

La seule chose dont on peut être certain, c’est que beaucoup de personnes ont commencé par y jouer il y a six millénaires.

Aussi, on sait que c’est en Asie Mineure que le premier plateau du jeu backgammon a été découvert, et cela date de 5 000 ans av. J.-C.

Très similaire au backgammon, un autre jeu a été découvert au XVe siècle av. J.-C dans une tombe égyptienne appartenant au Pharaon Toutankhamon.

Par ailleurs, à en croire une tradition iranienne, c’est au Roi Ardshir de la dynastie des Sasanidi que reviendrait la paternité du backgammon.

Précisons que ce dernier régna en Perse au IIIe siècle.

Le backgammon et les légendes liées à son apparition

Il existe un bon nombre de légendes autour de ce jeu avec les origines mystérieuses.

Selon une d’entre elles, il y a longtemps de cela, une population hindoue décida de vérifier les capacités intellectuelles des Perses.

Pour ce faire, un jeu d’échecs a été envoyé tout en sachant que les Perses seraient incapables d’y jouer.

Cependant, contre toute attente, un sage Persan Buiziurcmehr découvrit les secrets des échecs.

En plus de la découverte des secrets du jeu, il proposa à son tour aux hindous le backgammon.

Selon la même légende, même deux ans après, les hindous étaient dans l’incapacité de déterminer le but et les règles du jeu qui leur était proposé par le sage.

D’un autre côté, un caractère mystique et symbolique était attribué au backgammon au IIIe siècle par les Perses.

Au moyen du jeu backgammon, les astrologues perses arrivaient à prédire le destin des dirigeants.

Ils représentaient le ciel par le plateau du jeu backgammon et les mouvements effectués grâce aux pions par les étoiles.

Par ailleurs, quelles que soient les légendes et les origines du backgammon, le plateau de jeu reste similaire.

Il était divisé par 6 et avait une relation étroite avec le temps.

Pour ce qui est des 12 champs sur chaque partie du plateau de jeu, de la division du terrain en 4 et des 24 domaines, ils représentaient respectivement les 12 mois de l’année, les 4 saisons de l’année et le nombre d’heures dans une journée et une nuit.

Pour ce qui est des 30 pions du jeu, ils représentent le nombre de jours dans un mois et leurs couleurs noir et blanc symbolisaient le jour et la nuit.

Et ce n’est pas fini, car la somme des points sur les faces opposées d’un dé était égale à 7, un chiffre qui représente le nombre de planètes connues à ce moment.

Le backgammon : l’évolution du jeu depuis sa naissance

Comme dit plus haut, le backgammon a connu une grande évolution dans l’histoire.

Auparavant, le plateau du jeu et ses pions étaient conçus avec de la pierre ou du bois.

Les dés eux étaient faits d’ivoire, de pierre, voire d’argile moulée.

Hormis les différentes appellations du jeu citées plus haut, le backgammon jouit d’une popularité dans plusieurs autres pays sous d’autres appellations.

En Grecs par exemple, c’est « Diagramismos », « Tavla » chez les Turcs, « Tablero » chez les Espagnols, et « Bretspiel » chez les Allemands. Chez les Italiens, c’est « Tavola reale », et chez les Français, c’est « tric-trac ».

Toutefois, le nom le plus célèbre du backgammon dans les temps anciens était « tables royales ».

C’est simultanément avec le retour des croisés des croisades au XIIe siècle que la propagation du backgammon a lieu à travers l’Europe.

Le tric-trac (son appellation populaire en Europe) était joué pendant une très longue période que par l’aristocratie.

Les règles modernes ont été mises en place par l’Anglais Edmon Hoyle dans son livre intitulé « Un court traité sur le jeu de Backgammon », et ce, malgré le fait que l’origine du jeu soit de l’Est.

Le nom du jeu en anglais « Backgammon » est dérivé du saxon « baec » qui signifie retour et « gamen » qui signifie jeu.

Précisons que ce nom est étroitement lié au fait que le pion « battu » de l’ennemi est de retour dans le match.

C’est aux États-Unis, plus précisément en 1931, que la règle du cube a été introduite, et reconnue plus tard dans les règles internationales du jeu backgammon.

Ce qu’il faut savoir d’autre sur le backgammon

Un nouveau gadget apparu des années plus tard (en 1920) et a marqué la naissance du Backgammon moderne, il s’agit du « Cube doubleur » ou du « Videau ».

Grâce à ce gadget, le backgammon connut un réel essor à partir des années 1950.

Étant un jeu d’argent, la dimension supplémentaire apportée par ce cube n’était pas si étonnante.

Grâce au cube doubleur, le joueur avait la possibilité de doubler l’enjeu de la partie quand il est en position avantageuse par rapport à son adversaire.

En effet, le jeu est immédiatement annulé lorsque l’adversaire refuse le double.

Une partie longue est donc évitée et le point est accordé à celui qui a joué le double.

En revanche, lorsque l’adversaire accepte le double, la partie se poursuit et deux points sont en jeu.

Précisons qu’il y a possibilité de redoubler. Cependant, cela n’est possible que si l’adversaire pense avoir repris l’avantage de la partie en cours.

C’est ainsi que l’on constate l’enjeu pouvant être multiplié par 2, 4, 8, 16, ainsi de suite.

Le backgammon est devenu la coqueluche des clubs new-yorkaise depuis l’apparition de l’ajout du cube double.

Un règlement officiel a donc été mis au point en 1931 par un comité.

Ce comité est composé de membres de différents clubs de la région de New York.

Sous sa forme moderne, le backgammon s’est petit à petit répandu dans les régions des USA pour finalement atterrir en Europe, principalement en Angleterre.

Le premier grand tournoi international du backgammon fut organisé en 1964 aux Bahamas.

Depuis, beaucoup d’autres compétitions ont succédé, dont le Championnat du monde qui se joue depuis plusieurs années à Monte-Carlo.

Article similaire :

Jeu backgammon plateau de jeux

David Abitbol

Fan de backgammon de poker et d'échecs depuis ma plus tendre enfance, j'ai créé ce blog pour réunir les passionnées de ces jeux fantastiques.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.